Quel Yoga ?

Le Collège National de Yoga

Le Collège National de Yoga s’adresse à tous. Chaque séance est unique et respectueuse du corps de chacun, pas d’un corps idéal ou idéalisé, mais du « corps du jour ». S’adapter à l’instant présent pour mieux conduire les participants à l’état de Yoga.

Le yoga n’est pas une technique, c’est un art, un art d’Être, dans le présent, dans la plénitude de la vie.

↑ haut de la page
Evelyne Sanier-Torre

Evelyne Sanier-Torre, quelles sont les personnes qui suivent vos cours ?

Elève

Des femmes, des hommes, de 16 à 80 ans, des sportifs, des femmes enceintes, des jeunes mamans, des personnes diverses, de tous horizons, certaines soumises à des stress professionnels, familiaux, à des rythmes de vie effrénés, d’autres aspirant à un équilibre de vie, un bien-être tant physique que psychique, d’autres encore cherchant une réponse à leurs questionnements spirituels, un chemin de vie…

Le point commun de toutes ces personnes est l’envie de pratiquer une discipline corporelle, adaptée à leurs besoins, à leur âge et à leur corps et répondant à leurs attentes..

↑ haut de la page

Quelles sont leurs attentes ?

Un public large, avec des attentes variées : Certains sont motivés par un ou deux cours par semaine, d’autres s’engagent dans un approfondissement personnel, en assistant à des cours de trois heures, à des séminaires de deux jours sur un thème spécifique, ou à des séminaires résidentiels de 5 jours.

Et bien sûr, un grand nombre suivent la formation professionnelle d’enseignant afin de transmettre plus tard le yoga dispensé au sein du Collège National de Yoga. Et enfin, il y a tous ceux qui enseignent déjà et suivent les cours comme post-formation continue.

Quelle est la spécificité de vos cours ?

Le yoga que j’enseigne est adapté à chacun et à chaque situation.

Elève

Chaque cours est unique et personnalisé.

Je structure chaque cours en fonction de plusieurs paramètres : l’heure de la journée, le climat, et bien sûr, les besoins spécifiques de chaque participant, avec des conseils individualisés à chacun.

Elève

Concrètement, lors d’un cours où sont présents une danseuse et quelqu’un qui aurait eu un accident de la hanche, je proposerai des variantes pour chaque posture afin que toute personne puisse les réaliser selon ses capacités et son « corps du jour ». Avec des conseils personnalisés, s’appuyant sur une connaissance approfondie de l’anatomie fonctionnelle et de la « Spyraldynamik » (concept co-fondé par Yolande Deswarte, kinésithérapeute enseignant une anatomie vivante dans la formation du CNY), j’élabore chaque cours dans le respect du corps de chacun mais aussi et surtout pour que tous les participants puissent faire l’expérience de l’état de yoga et profiter pleinement de ses bienfaits dans la vie quotidienne. Le yoga est une pratique qui s’adresse à tous. De même, suivant la température extérieure, le corps n’a pas les mêmes possibilités. Des ouvertures de hanches seront plus faciles au printemps, en été. En hiver, quand le corps est plus raide, elles seront proposées moins fréquemment, ou avec un échauffement spécifique.

Vous pouvez retrouver des exemples de séances ici.

↑ haut de la page

Chaque cours est différent?

La pratique du yoga que je propose est en totale adéquation avec l’instant présent ; Or nous sommes toujours différents tant au niveau physique que psychique. S’adapter à ces paramètres, c’est prendre en compte la vie qui est en chacun, la vie qui est mouvement, la vie qui est énergie… C’est faire de la pratique du yoga un véritable art de vivre, ici et maintenant. C’est permettre à tout pratiquant de SE retrouver, de retrouver son rythme naturel et sa joie de vivre. Gérard Blitz répétait souvent que tout l’art du yoga c’est de retrouver son rythme naturel. Beaucoup de personnes souffrent de courir après le temps. Le « burn out »… Le rythme de vie s’accélère, toujours plus vite. Mais l’individu souffre de ce décalage : la course effrénée du monde extérieur, social, professionnel et ce besoin profond, conscient ou inconscient de vivre au rythme du corps, au rythme de l’Être.

Pratiquer une ou deux heures hebdomadaires de yoga pour retrouver SON rythme, le rythme naturel de la respiration, le rythme de la vie en nous…

Elève ↑ haut de la page

Pouvez-vous citer quelques bienfaits ?

Elève

S’offrir une heure avec soi-même.
Son rythme, pour soi, à son écoute, pour cheminer vers la connaissance de soi.
Et la joie de vivre dans cette plénitude de l’Etre…

Un beau programme, que l’on peut ressentir même au premier cours. C’est tellement merveilleux de retrouver une perception sensorielle de son corps, comme par exemple, percevoir le contact de l’air avec ses narines, le mouvement du ventre qui suit le rythme de la respiration naturelle, retrouver la perception d’un dos droit, sans douleur, sentir son corps bouger au rythme des postures, se muscler tout en retrouvant souplesse et mobilité, éprouver un sentiment de paix et de joie qui s’installe tout doucement au cours de la pratique…

Elève ↑ haut de la page

Qu’apportent vos cours de yoga?

Elève

Au fil du temps, avec une pratique régulière d’une ou deux heures par semaine, s’installe à la fois un sentiment de confiance en la vie et de force intérieure vivante. La confiance nous permet de ne plus avoir peur face aux évènements imprévus de la vie ; on sait qu’on ne peut pas tout contrôler et on l’accepte en toute conscience… Ainsi la confiance remplace la peur et développe une grande force intérieure.

L’instant présent devient un cadeau. Le yoga devient un art d'Être où confiance et force nous guident sur notre chemin de vie…

↑ haut de la page

Quand peut-on ressentir les premiers bienfaits ?

Pour la plupart des personnes, dès le premier cours ! A la fin d’une première pratique, le mental est apaisé, le corps est ressourcé, la respiration est libre et l’on se sent bien. Avec une pratique régulière, cet état durera de plus en plus longtemps, grâce à « l’intelligence du corps »…

Elève
Elève

Petit à petit, une mémoire du corps se développe, la respiration naturelle devient comme un guide subtil vers un bien- être non soumis ou perturbé par les contingences extérieures, et ainsi se révèle une joie profonde, indicible, une véritable joie de vivre…

↑ haut de la page